Nous pouvons
créer un Canada
sans fumée.

Nous voulons créer un Canada sans fumée.

Si vous ne fumez pas, ne commencez pas. Si vous fumez, arrêtez. Si vous n’arrêtez pas, changez.

Il y a de bonnes chances que vous fumez des cigarettes, ou que quelqu’un que vous connaissez le fasse. Peut-être que vous souhaitez y remédier.

Voilà pourquoi RBH dirige la conversation entourant l’environnement sans fumée afin d’offrir des produits de remplacement sans fumée aux Canadiens qui choisissent de ne pas arrêter.

Chez RBH, un avenir sans fumée signifie que nous voulons arrêter de vendre des cigarettes d’ici 2035.

Pour qu’un changement comme celui-ci soit possible, il faut que les gouvernements, les consommateurs et la société jouent tous un rôle. Nous ne pouvons pas créer un Canada sans fumée par nous-mêmes. Nous avons besoin de vous.

NOTRE TECHNOLOGIE

La technologie peut créer un Canada sans fumée.

EN SAVOIR PLUS

La technologie peut créer un Canada sans fumée.

Notre technologie offre une meilleure option.

La technologie pourrait signifier la fin des cigarettes. Depuis 2008, Philip Morris International (PMI), dont RBH est une filiale, a investi plus de 4,5 milliards de dollars américains et employé plus des 400 scientifiques, ingénieurs et techniciens de calibre mondial dans le but de créer une nouvelle gamme de produits de remplacement sans fumée*.

Ces options ne sont pas faites pour les non-fumeurs. Elles ne sont pas sans risque et contiennent de la nicotine, une substance qui crée une dépendance.

Mais plusieurs produits, comme les dispositifs de chauffage de tabac ou de vapotage, sont des solutions préférables à fumer des cigarettes.

Soyons francs : la meilleure option est de s’abstenir complètement de consommer toute forme de tabac ou de nicotine.

Mais certains Canadiens choisiront de ne pas arrêter. En fait, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’attend à ce que plus d’un milliard de personnes à travers le globe fument encore en 2025**. Cela représente environ le même nombre de personnes qui fument des cigarettes aujourd’hui. Si ces personnes n’arrêtent pas, elles devraient choisir une option préférable à la cigarette.

Contrairement à la croyance populaire, le tabac n’est pas la principale cause des maladies liées au tabagisme. Ce n’est pas la nicotine non plus. Cela ne signifie pas qu’ils sont sûrs ou sans risque, mais les risques principaux pour la santé liés aux cigarettes proviennent de la combustion et de l’inhalation de la fumée. Le plus grand problème est la fumée, et celle-ci provient de la combustion.

Après des années de recherche et de développement, PMI a découvert une façon de chauffer le tabac et d’émettre un aérosol sans brûler quoi que ce soit. Voilà la clé.

Chauffer le tabac ne crée ni fumée ni cendres. Son aérosol, bien qu’il ne soit pas sans risque, procure quand même la nicotine, le goût du tabac et l’habitude que les fumeurs recherchent.

Cela peut les aider à remplacer les cigarettes par une option préférable.

Chez RBH, nous enrichissons constamment notre portefeuille de produits de remplacement sans fumée. Nous voulons que les fumeurs canadiens qui ne veulent pas arrêter aient accès aux meilleures options et à la dernière technologie.

*https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/tobacco 

**Source : États financiers ou estimations de PMI, panels d’utilisateurs d’IQOS et études de marché de PMI.

Campaign
English (en)
français (fr)